Être informé(e) d'une nouvelle vidéo musicale ? écouter un mp3 tout nouveau ? voir des images en musique d'un lieu du patrimoine ? Inscrivez-vous à ma liste de diffusion ! ( Subscribe to My Newsletter )

Cours de luth !

Je donne des cours de luth et/ou de guitare renaissance (période : fin XVème-début XVIIème siècle). Voici quelques questions/réponses à titre d’information. N’hésitez pas à me contacter.

À qui sont destinés les cours et quelles compétences initiales faut-il avoir ?
Les cours sont destinés aux enfants à partir de 6 ans (les enfants doivent avoir développé une motricité des mains et commencé à bien dissocier leurs doigts ; ce qui est différent d’un enfant à l’autre), aux adolescents et aux adultes. Il n’est pas nécessaire d’être musicien/ne, d’avoir fait des études de musique ou de posséder des notions de musique, par contre, c’est un avantage évident pour la progression. Jouer ou avoir joué d’un autre instrument précédemment ou en parallèle est plutôt un avantage. Pour celles et ceux n’ayant pas de connaissances musicales préalables, j’aborde les notions de musique théorique (solfège minimal, rythmes, lecture de partitions…) en parallèle de l’apprentissage de l’instrument mais je me limite à ce qui est utile et spécifique pour jouer du luth seul ou en consort. Je ne donne pas de cours de solfège. Notez qu’il est intéressant et surtout très motivant d’apprendre la musique en famille, parent-enfant. Je parle anglais, je peux donc prendre en charge des élèves anglophones.

Où et quand sont dispensés les cours ?
Je donne uniquement les cours de musique au domicile de l’élève. Je me déplace à l’intérieur de la zone géographique approximativement définie par les villes d’Albi, Gaillac, Villefranche-de-Rouergue, Montauban, Cahors, Figeac… Je me déplace dans les villes, villages, hameaux sur cette zone. À l’occasion, un forfait kilométrique peut s’appliquer en sus. Les créneaux horaires des cours et leur durée sont définis en concertation avec l’élève et en fonction de la logique de mes déplacements et disponibilités. Il est primordial de prendre régulièrement des cours pour assurer une bonne progression. Je me réserve le droit, contractuellement, d’arrêter de suivre un élève.

Quel est le tarif d’un cours de luth ?
Une heure de cours coûte 45 € (tarif jusqu’au 31 août 2020). Les cours sont payables par Chèque Emploi Service Universel CESU ou CESU+ (plus d’information sur le CESU et comment le mettre en place). Avec le CESU, le montant des cours vous est remboursé à hauteur de 50% et revient donc à environ 22 € !

Est-il possible de prendre des cours luth avec Cyril Gilbert en école de musique ou en conservatoire ?
Ce n’est pas possible. À l’heure actuelle, je ne suis affilié à aucune structure de ce genre, je suis indépendant, ce qui induit beaucoup de souplesse pour l’enseignement, les plannings, les rencontres, les projets…

Quelles sont, dans les grandes lignes, les notions abordées et les apprentissages dispensés ?
  • découverte de l’instrument (organologie), de son histoire et évolution, de son entretien ;
  • approche du (très grand) répertoire de la musique ancienne, des notations spécifiques du luth, des auteurs, des ouvrages et des sources incontournables ;
  • touché du luth et tenue de l’instrument ;
  • jeu de l’instrument : tablature (polyphonie), clé de sol et clé de fa, accords, diminutions ;
  • sensibilisation aux différentes esthétiques musicales entre le 15ème et le début de 17ème siècle ;
  • travail au sein d’un consort de luths (ensemble de luths), d’un broken consort (avec d’autres instruments) ;
  • initiation à la basse continue pour l’accompagnement, accompagnement du chant, musique pour la danse… ;

Faut-il posséder un luth ?
Pour les 2-3 premières séances, ce n’est pas une obligation : je peux mettre à disposition un instrument pour le cours. Par la suite, il est nécessaire d’avoir un luth pour s’exercer et travailler seul. Je peux vous louer un instrument en fonction des disponibilités et vous accompagner dans la démarche d’acquisition auprès d’un luthier ou dans la recherche d’un instrument d’occasion.

Participe-t-on à des concerts, des représentations… ?
Cela dépend de la motivation et de l’envie de l’élève ; mais de manière générale : oui ! Toutes les photos de cette page montrent certain(e)s de mes élèves en représentation publique (en voir plus). Cela se passe presque exclusivement dans des lieux du patrimoine ! Je propose aussi de faire des enregistrements audios ou vidéos(*)… Mais je n’impose rien. C’est moi qui réalise tout. (* les vidéos ne sont pas mises sur Youtube mais sur un compte privé Vimeo. Pas de pub, pas de jugement, pas de monétisation).

Y a-t-il des examens ou des auditions ?
Non.

Quelles sont les compétences et expériences de Cyril Gilbert dans le domaine de l’enseignement artistique ?
Mon approche de l’enseignement artistique est depuis de nombreuses années basé sur l’apprentissage en contexte de réalisation dans le respect des attentes de mes élèves.
J’ai fait mes études de musique ancienne au Département de Musique Ancienne du Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Tours dans la classe de P. Boquet (luthiste dans les ensembles Doulce Mémoire, Les Witches…).J’ai suivi de nombreux stages dans les domaines de la musique vivante et de la pédagogie artistique. Anecdotiquement, j’ai une dizaine d’années d’expérience dans l’éducation nationale (du secondaire au supérieur) et un bac+5 en ingénierie éducative.
J’ai commencé à enseigner la musique à l’âge de 16 ans en donnant des cours de guitare classique. Depuis 2005, j’enseigne exclusivement le luth, la guiterne et j’encadre des ensembles en musique ancienne. J’ai créé la plus grande classe de luth de l’Ouest de la France avec 17 élèves, comprenant des enfants à partir de 6 ans, des adolescents, des adultes. Je suis co-auteur, avec Céline Ferru, de deux recueils de la collection Les Petites Muses (collection que j’ai initiée) édités par la Société Française de Luth (SFL). Ces recueils sont destinés principalement aux enfants débutant le luth. À ce jour des centaines d’exemplaires de ces deux recueils ont été vendus dans le monde entier. J’ai aussi été jury de conservatoire en luth et musique ancienne.
Fondateur en 2009 de l’association À Plaisir destinée à favoriser les apprentissages et les pratiques en musique ancienne et valoriser le patrimoine, j’ai coordonné en qualité de directeur artistique plus de 70 projets : concerts, animations, stages, rencontres, enregistrements…
N’hésitez pas à me contacter.

Scroll To Top