<titrevideo>création vidéo musicale</titrevideo> : <em>Ein Gut Preambel</em> – H. Neusidler (1536) <br>Cyril Gilbert (luth)

création vidéo musicale : Ein Gut Preambel – H. Neusidler (1536)
Cyril Gilbert (luth)

 

 

Une approche des tablatures allemandes pour cette vidéo. Suivez la musique écrite en tablature allemande de 1536 en même temps que vous écoutez la musique.
Pour la tablature allemande, chaque lettre ou chiffre indique une position corde-case différente (comme un touché-coulé). Il n’y a donc pas besoin d’indiquer les lignes (qui correspondraient à des cordes) mais par contre il faut connaître par coeur un paquet de correspondances symbole/case-corde ! Le rythme est indiqué au-dessus par des hampes de note. Les rythmes sont répétés, ce qui n’est généralement pas le cas à cette époque dans la tablature française par exemple. Neusidler indique souvent dans ses tablatures pour débutants (comme c’est le cas ici) les doigtés de main gauche … mais ici non car on est à la fin de l’ouvrage, ouf, on a fait des progrès ! C’est un sytème particulièrement complexe à lire et très … prise de tête. Allez, je l’avoue, je lis ici en tablature française ! Très souvent les pièces en tablature allemande sont transcrites en tablature française alors pas de quoi jouer le malin.
Cette vidéo est avant tout pédagogique pour montrer que ces « hiéroglyphes » n’ont rien de mystérieux. En deuxième partie de vidéo, le dessin est tirée d’un livre de 1511 qui indique à quelle case sur le luth, ici 6 choeurs, correspond chacun des symboles.
Enigme : il y une note de la partition qui ne correspond pas à la note jouée … hmm. Réponse : on préférera mettre un 3 à la place du 4 à la deuxième mesure.

Scroll To Top